27 octobre 2014

L’aura

2IMAGES.indd

Dans la nuit du mardi au mercredi 2 juillet 2014, après quinze heures de garde à vue et d’interrogatoire, Nicolas Sarkozy, ancien Président de la République, quitte les locaux de la police judiciaire. Il vient d’être mis en examen.

…..

Collage de Matthieu Bourel, Berlin, 2010.
« Avec le collage, je tiens à regarder chaque image comme le point de départ d’une histoire. »

Catégories: Illustrations, Médias | 2 commentaires

(2) commentaires

  1. J’ai choisis cette image parce que d’une part j’adore cet artiste, mais surtout parce qu’il aborde un thème qui m’intéresse , en particulier dans ce collage.
    Je trouve que la plupart de ses œuvres renvoient dans une certaine mesure a la double personnalité, à ce qui se cache en nous, en superposant les couches au niveau du visage, comme une sorte de séparation entre le corps et l’esprit. Celle si me parle d’avantage car en plus de représenter une certaine dualité elle à également un certain rapport métaphasique ou même avec la physique quantique, science qui m’intéresse particulièrement. Certaines théories viseraient à attribuer une certaine intelligence au cosmos, infini comme pourrait l’être l’esprit humain. sauf qu’aucuns physicien n’a vraisemblablement réussis à définir l’esprit et la plupart des théories à ce sujet sont arbitraires. Le fait de représenter une planète à la place d’une tête est en quelque sorte une façon de questionner cette problématique. De plus chacune des deux parties sont attribuées a un homme et une femme, équation indispensable à la création de la vie, tout comme celle qui fut engendrée par la terre il y a plusieurs millions d’années.
    On dit parfois d’un couple qu’il est fusionnel , dans le sens « un » mais sur ce collage on pourrait également l’associer à la fusion comme état de la matière, comme le cœur en fusion de cette planète qui les rassemble. Ce cœur s’apparente peut-être aussi à leur propre cœur et à leurs sentiments, à la passion que l’on compare souvent a un feu.
    J’aurais vraiment aimé développer beaucoup de mes idées à ce sujet mais je pense que le but de ce devoir n’était pas de faire une dissertation, j’en conclurais donc simplement que comme le disait Spinoza, la nature n’est qu’un seul être .

  2. Je trouve ces deux images très fortes et très explicites. L’une accuse l’autre et ne laisse aucun doute sur la culpabilité de Mr Sarkozy : ou du moins le message que l’on veut faire passer. Cette couleur néo-flash qui apparaît comme un syndrome, attire notre regard et semble trahir Nicolas Sarkozy. Ce dernier adopte une expression discrète, en absence d’émotion comme s’il essayait de calmer le jeux, de ne pas se faire repérer, le sachant pertinemment, bien qu’une lueur orange le suit dans ses moindres gestes, prête à clignoter au moindre faux pas.

    L’aspect granuleux de la photographie donne un effet de tourbillon : comme si l’ancien président était entouré de contraintes, de problèmes qui n’en finissent plus. Cet effet argentique exprime aussi la nostalgie, l’erreur faite dans le passé.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *