17 avril 2018

De revenir sur Guernica

GUERNICA_25

Je retrouve Pascal M. ce midi qui me parle d’une anecdote à propos de « Guernica » de Picasso.
[ Voir l'article Guernica, l'œuvre universelle contre l'horreur de la guerre ]

Sans titre-2

Durant la Seconde guerre mondiale, dans son atelier de la rue des Grands-Augustin, Picasso reçu à plusieurs reprises, la visite d’officiels allemands attirés par la notoriété de l’artiste espagnol. D’autant que Picasso continuait à peindre ce que les nazis considéraient comme des œuvres d’art dégénérées.

L’atelier de la rue des Grands-Augustin dans le 6e arrondissement, était celui où il avait peint « Guernica ».
Un jour de 1944, l’ambassadeur nazi, Otto Abetz, poussa la portes de l’atelier de Picasso. Découvrant une photo du tableau alors conservé au MoMA à New York, celui-ci aurait demandé à Picasso : « C’est vous qui avez fait cela ? » et Picasso de lui répondre : « Non, c’est vous ! »

 

Et Pascal de me poser une question :
« — Et dans ton texte, pourquoi cette distinction entre Guernika avec un K et Guernica avec un C ? »
« — Guernika, c’est le nom du village du Pays basque en basque … et Guernica, avec un c, c’est en espagnol, est-ce qu’il faut faire la distinction dans le texte ? Pas sûr, tu as raison ! »

Capture d’écran 2018-04-16 à 21.28.11

Catégories: Peinture . Art | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *