12 février 2017

« America First 2 »

TCw0n6QjXcAEcVbE

Le 8 novembre 2016, Donald Trump remportait l’élection à la présidence des États-Unis devant Hillary Clinton.
Quelques jours plus tard, David Remnick, le rédacteur en chef du New Yorker signait un éditorial révolté, où il parlait de « Tragédie américaine ».
« Pourquoi ne pas quitter le pays ? Parce que le désespoir n’est pas une solution »

Sur le site du New Yorker, l’éditorial était illustré d’un visuel de Joe Raedle.
« L’électorat, dans sa pluralité, a décidé de vivre dans le monde de Trump »

[ Voir l'article : « America First » ]

Capa_NewYorker
Bannière américaine, avec bandes rouges classiques et Donald Trump pour la partie bleue.

Redoutable efficacité graphique de l’image qui se réfère au travail de Lester Beal, un des plus grands graphiste américain, pionnier du modernisme aux Etats Unis avant l’arrivée massive des artistes émigrés d’Europe fuyant la monté du nazisme, à la fin des années 30.

LESTER_BEALL_AFFICHE.indd

De 1937 à 1941, influencé par l’avant-garde européenne, Lester Beall va créer une série de huit sérigraphies publicitaires didactiques et informatives pour la Rural Electrification Administration (un organisme gouvernemental ayant pour but de promouvoir l’utilisation de l’électricité dans les campagnes).
Couleurs vives en aplats et simplicité géométrique, ces affiches ont conservé encore aujourd’hui tout leur impact.

TTLester-Beall-rural-electrification-administration-affiches-04

En mai 2007, la Swann Gallerie de New York a présenté une affiche de 1939 pour la Rural Electrification Administration. Un jeune homme et une jeune fille accoudés à une barrière en contre plongée. Considérée comme l’une des affiches les plus emblématiques du graphisme américain d’avant guerre, elle a été vendu pour la somme record de 38 400 $.

 

Catégories: Médias | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *